Bilan de compétences

Le bilan de compétences permet au salarié de faire un point sur ses compétences, aptitudes et motivations, et de définir un projet professionnel ou de formation.

Le bilan consiste à faire un point sur l’ensemble du cursus professionnel, les principaux traits de personnalité afin d’établir un portefeuille de compétences et de donner un nouveau cap à son avenir professionnel.

La démarche est fondée sur un travail de réflexion personnelle rythmé par des entretiens approfondis et des évaluations pertinentes avec un consultant qui par son expertise porte un regard extérieur sur les éléments du parcours et propose des axes de réflexion. Il s’assure également de la viabilité des projets et informe sur les différents dispositifs existants.

Réalisé pendant ou en dehors du temps de travail

NOTRE PRESTATION

Public concerné

Employés et Cadres, tous secteurs d’activité

Public concerné

Le bilan de compétences s’effectue en 24 heures dans une amplitude de 8 à 12 semaines modulables, à raison d’une séance par semaine. Il se répartit sur 16 heures d’entretiens en face-à-face: 8 heures consacrées à la passation des tests et de 4 heures de travail personnel de recherche.

Pré requis

Savoir lire et écrire

Objectif

DISPOSITIFS ET FINANCEMENTS

Salarié

  • la demande de financement est faite auprès de l’OPACIF dont votre entreprise dépend. Vous pouvez obtenir une prise en charge :
  • Dans le cadre du Plan de formation de votre entreprise, la demande est à formuler auprès de votre employeur.
  • Vous pouvez utiliser vos droits acquis dans le cadre du CPF.

FONGECIF ET OPCA DE BRANCHE

La prise en charge financière est possible soit par l’entreprise (DIF ou plan de formation) soit par un OPACIF (Fongecif, Afdas, Unifaf, Uniformation, etc…).

Dans ce dernier cas, la démarche peut être confidentielle vis-à-vis de l’employeur. Le bilan de compétences se déroule alors hors temps de travail.

LES DIFFÉRENTES ÉTAPES

  • Confirmer l’engagement du bénéficiaire dans sa démarche.
  • Définir et analyser la nature de ses besoins.
  • Informer le bénéficiaire des conditions de déroulement du bilan de compétences.
  • Exposer les méthodes, techniques et outils d’évaluation mises en œuvre.
  • Analyser les motivations et intérêts professionnels et personnels du bénéficiaire.
  • Identifier les compétences et aptitudes professionnelles et personnelles.
  • Evaluer le cas échéant, les connaissances générales.
  • déterminer les possibilités d’évolution professionnelle.
  • Prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation.
  • Recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et/ou de formation.
  • Prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet ou plan d’action.
  • Cette phase se termine par la présentation au bénéficiaire d’un dossier de synthèse confidentiel présentant les conclusions du bilan.
  • Un entretien de suivi a lieu à 3 mois et à 6 mois après la réalisation du bilan;

     

Cadre légale

Le bilan de compétences est une démarche individuelle, encadrée juridiquement par la Loi du 31 Décembre 1991 (R.6322-35), la Loi n° 2018-771 du 05 Septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », et donc les articles L6313-1, L 6313-4 et R 6313-4 à R6313-7 du Code du Travail. Le bilan permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ou une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE). Il est mis en œuvre par des professionnels qualifiés qui sont tenus de respecter diverses obligations.
Il n’y a pas de pré-requis pour réaliser un bilan de compétences. Toutefois, lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences (L 6312-1 du Code du Travail) ou dans le cadre d’un congé de reclassement (L 1233-71 du Code du travail), il doit faire l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences.

En tant que centre de bilan de compétences nous respectons les règles suivantes :
1) Respect du secret professionnel, confidentialité de tous les échanges
2) Respect de la vie privée
3) Pas de communication des résultats à un tiers sauf accord express du bénéficiaire
4) Destruction des documents à l’issue du bilan sauf exception prévue par la législation

Nous contacter pour le bilan de compétence